L'évolution du rapport à la mort durant une crise sanitaire

02 Avr

0

L’évolution du rapport à la mort durant une crise sanitaire

Le rapport à la mort a évolué compte-tenu de l’impact de la crise sanitaire que nous vivons. Par le biais de nos différentes études, nous avons pu identifier les nouveaux insights de la population française face à ce bouleversement sociétal.

Plus qu’un changement, une révélation de notre rapport à la mort.

Déjà dans son inéluctabilité. Car si nous avions tendance à nier notre mortalité en l’envisageant surtout comme une expérience clinique (mourir à l’hôpital), la mort peut davantage survenir de manière désorganisée et parfois soudaine, à la maison par exemple. Une nouvelle donne qui lie la mort intrinsèquement à la vie.

Puis dans la ritualisation des obsèques. Si la laïcisation pouvait entraîner jusqu’alors un recul dans l’investissement des cérémonies, les personnes n’ayant pu accompagner leur proche dans leurs derniers moments de vie se retrouvent doublement affectées par l’absence d’une cérémonie habituelle. Un désert symbolique potentiellement désorientant les individus qui s’accrochent plus que jamais au sens et au cadre dans cette période de chaos.

Des constatations qui entraînent le besoin d’une plus forte anticipation de sa propre mort. A la fois pour soi : mettre du contrôle sur l’inéluctable, remettre du ‘je’ à l’endroit où l’on n’est plus, et s’assurer que la ritualisation souhaitée sera tenue. Et pour ses proches : les soulager de l’organisation à distance et surtout leur offrir la possibilité de se recueillir.

Un besoin d’anticipation et des contraintes contextuelles qui entrent en tension, non sans conséquence sur les attentes vis-à-vis des acteurs du funéraire.

Est-ce une transformation de l’offre et de l’approche servicielle, plus digitale, plus technique, dématérialisée qui sont attendues ? Ou bien est-ce l’attente de corps – justement – de chaleur et de relation là où elle est en souffrance ? Et face aux fluctuations des décisions gouvernementales, qu’en est-il de notre pouvoir (et de notre frustration !) individuel de choisir et redécider pour son dernier instant ?

N’hésitez pas à cliquer sur ce lien et contacter Gwenael Lopez, Directrice d’Étude Qualitative, pour en savoir plus !

Contactez-nous

Des questions, un projet ?

Nous avons hâte d'échanger avec vous sur vos besoins business et répondre aux questions que vous pourriez vous poser.





FICHIER JOINT
(.doc, .docx, .pdf, .zip, max. 10 Mo)

Conformément au RGPD :
Nous vous informons que les données vous concernant seront traitées de façon confidentielle.
Seules les personnes habilitées pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.
Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou les supprimer en vous adressant à : dpo@reperes.net.
Nous traiterons votre demande dans les 30 jours ouvrés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. La politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.